◄ Retour vers Quelques métiers de la petite enfance

La puéricultrice est une infirmière spécialisée dans les soins médicaux apportés aux enfants (de la naissance à l’adolescence). Ses missions sont de contribuer au bien-être et au développement de l’enfant, en favorisant son autonomie et sa socialisation.  Elle joue également un rôle de prévention, d’éducation et de conseil auprès des parents.

Selon le lieu où elle exerce, ses missions peuvent être de nature très différente :

  • dans un centre hospitalier (pédiatrie, urgences, néonatologie, maternité...), elle participe à la surveillance des nouveau-nés, assure les soins d’hygiène, d’alimentation et soins médicaux en collaboration avec la sage-femme et le médecin.
  • dans les structures d’accueil (multi-accueil, halte-garderie, crèches..), elle anime et encadre une équipe de professionnels autour d’un projet éducatif. Dans ces établissements, la puéricultrice occupe souvent le poste de directrice. Son rôle est de mettre en œuvre le projet d’établissement, d’encadrer une équipe et de gérer administrativement la structure.
  • dans un Centre de Protection Maternelle et Infantile (PMI), elle joue un rôle de prévention, de protection et de promotion de la santé auprès des familles (conseil en matière de santé, de sécurité...).

Le métier d’infirmière puéricultrice est une spécialisation accessible aux infirmières et aux sages-femmes diplômées. L’un ou l’autre de ces 2 diplômes est nécessaire pour tenter le concours d’entrée d’une école de puériculture, qui délivre le diplôme d’État de puéricultrice en 12 mois. 

◄ Retour vers Quelques métiers de la petite enfance