◄ Retour vers Déchets recyclables

L’histoire du recyclage commence chez vous, à la maison. Pour recycler les déchets, il faut d’abord trier les emballages, une fois vides. Pour les plastiques, quatre bouteilles sur dix retrouvent une nouvelle vie, soit 173 600 tonnes de matière première secondaire. Un geste écologique qui n’est pas encore aussi automatique ! Sachez alors qu’une tonne de plastique recyclé permet d’économiser 700 kg de pétrole et de limiter l’effet de serre. Le développement durable de notre Planète vaut bien un effort, non ? Voici le deuxième volet sur le recyclage de nos emballages consacré à la régénération des PET et PEhd.

Recycler quoi et où ?

Le plastique a plusieurs formes et se décline en de multitude de couleurs. Mais tous ne se recyclent pas ! Les flaconnages sont les seuls emballages récupérés en collecte sélective. On parle alors de « corps creux » :

  • Bouteilles ou briques alimentaires (eau, lait, jus de fruits...),
  • Flacons d’entretien (bidon de lessive, d’eau de javel, de nettoyant maison...),
  • Flacons d’hygiène (gel douche, shampooing, lait démaquillant...),
  • Flacons divers (détachant liquide, bouteilles d’alcool à brûler ou d’eau déminéralisée...).

Plastique 1

Il existe deux manières de procéder au recyclage de ces emballages plastiques :

  • En apport volontaire, dans des conteneurs,
  • En porte à porte, dans des bacs ou des sacs transparents. Mais quel que soit le choix pour lequel vous optez, il s’agit de les mettre dans des contenants repérables à leur couleur jaune.

! Du nouveau dans le recyclage

Dans sa lettre d’information en date du mois d’avril 2006, la société française de recyclage des emballages plastiques Valorplast annonce que les bouteilles d’huile alimentaire peuvent être recyclées ! L’industrie du recyclage continue de faire progresser ses technologies. Les usines françaises sont désormais toutes équipées de lavage à chaud pour les paillettes de PET et de systèmes de traitement des eaux performants. Les bouteilles d’huile alimentaire, majoritairement en PET transparent, sont donc acceptées par les recycleurs. Avec ces nouveaux emballages, le gisement des bouteilles plastiques à recycler devrait augmenter de 2% environ.

Plastique 2

Le recyclage du plastique, comment ça marche ?

Organisation du recyclage des bouteilles plastiques

Plastique 3

Que deviennent les emballages plastiques recyclés ?

Dans votre quotidien, vous côtoyez bon nombre d’objets fabriqués à partir de plastiques recyclés. Ces produits de deuxième vie se cachent parfois là où vous ne les attendez pas...

  • Les bouteilles transparentes en PET sont transformées en paillettes qui, une fois fondues, sont étirées pour donner des fibres textiles. Après 19 étapes, ces bouteilles recyclées se régénèrent alors en couette, sac de couchage, oreiller, pull polaire, moquette, revêtement intérieur de voiture... Les paillettes sont également fondues pour devenir des feuilles résistantes transformées en barquette de jardinage ou encore en feuillard pour ficeler les cartons. Plus étonnant, le PET peut devenir une mousse expansive d’isolation pour la maison ! En 2005, le PET recyclé a été transformé en fibres (74%), bouteilles (13,4%), paniers et pièces auto (0,2%), cerclage (4%), et feuilles (8,3%)
  • Sur une méthode quasi similaire à celles en PET, les bouteilles opaques en PEhd sont transformées en paillettes multicolores, alors fondues pour devenir des granulés gris. Très résistant, le PEhd est essentiellement utilisé pour la fabrication de gaines et de tuyaux dans le secteur du BTP et de la télécommunication. Mais il se régénère également en bidon pour huile de moteur, en coffrage de piscine, en meubles et pots de jardin, ou encore en ... poubelle. En 2005, le PEhd recyclé a été transformé en tubes et mandrins (63,2%), bacs, palettes, ou coffrages (14,8%), sièges auto, arrosoirs ou flacons (12,6%), feuilles ou films (5,7%), et en profilés (3,5%).

Les filières et les partenaires du recyclage encouragent et soutiennent financièrement le tri sélectif. Pour cela, ces sociétés (Valorsplast et Éco-Emballages notamment) reversent des subventions aux collectivités. Le montant de ces aides varie selon le tonnage collecté. Plus celui-ci est élevé, plus les aides le seront également. Ces subventions permettent alors de limiter le coût de la gestion des déchets, pour la collectivité. En somme, plus on trie et moins ça coûte pour l’usager !

Quizz junior sur le recyclage du plastique

◄ Retour vers Déchets recyclables